Jour 12 - Laurence, promenade parisienne et Lapin agile
 
  
     

Jour 12 - Laurence, promenade parisienne et Lapin agile

New York, France le 25/09/2012

Levée du corps très tôt pour prendre le TGV en direction de Paris. Arrivée à 9h45 et, bonheur!, enfin je revois mon amie Laurence qui nous attend sur le quai. Ça fait déjà plus de 6 ans qu'on ne s'est pas vues et j'avais vraiment hâte de la retrouver. Encore un moment émouvant pour moi, ces retrouvailles. C'est toujours comme si on s'était vu la veille, elle et moi. Vraiment! J'adore la revoir. Nous nous sommes donc rendus chez elle et nous avons placoté. Il fallait bien qu'on se mette un peu à jour.

Un peu plus tard, Sylvio et moi avons pris le métro pour aller visiter les Catacombes. Mais, arrivés là, il y avait 1 1/2 heure d'attente, nous avons donc déjà décidé d'aller simplement se promener du côté de Beaubourg et les Halles. Nous voulions aller allumer des lampions pour papa et maman à Notre-Dame-de-Paris, mais il y avait une file d'attente interminable. Je crois qu'ils nous pardonneront pour cette fois-ci.Et nous voici de retour chez Laurence où se trouve aussi sa fille Inès. Je vous laisse, car nous devons nous préparer pour aller au cabaret Le lapin agile. Il s'agit du premier cabaret de Paris, qui a ouvert ses portes en 1860. Une autre de mes demandes spéciales. J'ai trop hâte. Je vous raconterai plus tard.

Ah! Le lapin agile! Quelle belle soirée nous avons passé dans ce lieu mythique! Une dizaine d'artistes qui se relaient, se relancent en chansons, en paroles. Des chansons d'Aristide Bruant, de Brassens, de Dassin, en passant même par une de Lynda Lemay et des compositions originales des artistes présents. Un pur bonheur! Sur les murs, plein de toiles représentant des artistes ayant passé par là dont Picasso, Toulouse-Lautrec et tant d'autres. On se retrouve dans une petite salle, avec environ 75 personnes et les artistes s'assoient avec tous pour chanter et raconter l'histoire du lieu. C'était ma troisième visite et j'ai encore été charmée! Et dire que Laurence n'y était jamais allée. C'est vrai qu'elle vit à un gros 15 minutes à pied de ce lieu depuis une vingtaine d'années. Elle aussi a apprécié de découvrir une vieille nouveauté à Paris. À la fin, Sylvio et moi avons été les derniers à sortir et nous avons parlé un peu aux artistes. L'un d'eux, en nous entendant, nous a dit: "J'ai une chanson pour vous." Il s'est assis au piano et nous avons pris place près de lui pour l'entendre nous faire une composition originale sur le Québec. C'était très beau et magique! Il est Breton et s'appelle Lévesque, alors dans la chanson il fait un lien avec René et Raymond Lévesque. Cela terminait vraiment bien la soirée.



 

Commentaires

 Gisela
Nous sommes bien arrivés chez nous hier soir. Merci pour les journées ensemble (avec et sans singes :) ) Jouissez de Paris et de la suite du voyage! a bientôt

Gisela



Autres récits de voyage